CHÛJÔ Shôhei, professeur

nakajyou.jpg■Spécialité : Littérature française, Cinéma

■Curriculum vitæ
Naissance en 1954
1981 – Diplôme de sortie de l’université Gakushûin, institut de langue et de littérature françaises
1984-1988 – Séjour à Paris en tant que boursier du gouvernement français
1987 – Thèse de troisième cycle à l’université Paris 10
1988 – Fin d’études doctorales à l’université de Tôkyô
1988 – Titularisation à l’institut de langue et de littérature françaises de l’université Gakushûin
Actuellement professeur du Département d’études des civilisations de langue française à l’université Gakushûin


■Domaine de recherche
J’étudie la littérature française du XIXème siècle. Les trois ans de mon séjour à Paris m’ont permis de rédiger un mémoire de doctorat sur Barbey d’Aurevilly, écrivain catholique fameux (!) pour sa cruauté et son érotisme. Le résultat de ces recherches a été rassemblé dans le livre ① de ma bibliographie. Dans ② sont publiées les traductions des nouvelles de cet auteur, restées dans l’histoire comme autant de chefs-d’œuvre de la littérature mettant en scène des « femmes fatales ».
Nombreux sont les produits de la civilisation française qui m’intéressent, jusqu’à la bande dessinée et à la musique de variété. J’aime énormément le cinéma (pas seulement celui de la France). Le livre ③ de ma bibliographie a été imaginé comme une introduction au cinéma français destiné aux jeunes lecteurs. En 2010, j’ai adjoint à cette histoire du cinéma le guide pratique ④.
Mes centres d’intérêt sont divers et j’ai publié des livres et des traductions dans plusieurs domaines variés. Sur la bande dessinée japonaise, je citerai ⑤ ; sur le jazz ⑥ et ⑦ ; sur la littérature japonaise ⑧ ; d’autres encore…
① Le dernier romantique – L’univers romanesque de Barbey d’Aurevilly, Editions Chûô-
     Kôron
② Les Diaboliques de Barbey d’Aurevilly, Chikuma Bunko
③ Invitation à l’histoire du cinéma français, Shûeisha-shinsho
④ Edition définitive ! 200 films du cinéma français, Editions Seiryû
⑤ Tu lis, tu meurs ! – 101 mangas incontournables, Bungei-Shunzyû
⑥ La juste introduction au Jazz, Shunfûsha
⑦ La carrière musicale de Gil Evans de Roland Cuny, Komichi-shobô
⑧ Contre-histoire de la littérature moderne, Bungei-Shunzyû

 
■Mes cours
Il n’entre pas dans mes intentions d’imposer mon domaine de spécialité aux étudiants de mon séminaire. Il va cependant de soi, dans la mesure où la littérature française du XIXème siècle est la spécialité que je connais le mieux, qu’il m’est possible d’apporter aux étudiants des informations précises et détaillées sur cette matière. Il m’est arrivé dans le passé d’organiser un séminaire autour de Barbey d’Aurevilly, auteur que j’ai beaucoup étudié : par bonheur celui-ci fut bien accueilli.
Toutefois, pour dire les choses d’une manière un peu provocante, le texte qu’on choisit d’étudier n’a pas beaucoup d’importance. S’ils sont en français et peuvent intéresser les étudiants, un article de journal, un scénario de film, des dialogues de bande dessinée font aussi bien l’affaire. L’important, pour un séminaire, est de mettre au point des techniques d’utilisation du français.
Une langue n’est pas en elle-même un ensemble de connaissances ou une culture personnelle. Elle est un instrument pour acquérir ces connaissances et cette culture. Pour le dire dans le jargon d’aujourd’hui, elle est le plus puissant moyen d’accès aux informations dont nous avons besoin. Un instrument ne sert à rien si on ne l’utilise pas. Mon séminaire se propose donc, à partir d’un texte donné, d’enseigner à se servir de la langue étrangère comme d’un vecteur d’information.
Plus tard, dans son usage propre de la langue française, chacun pourra ou non acquérir des informations plus valables que celles des autres, mais cela ne dépend que de sa motivation. La motivation consiste à savoir exactement ce que l’on veut faire. Ce que vous voulez faire exactement, personne ne peut vous l’enseigner.

 
■Principales publications
Pulsions du roman : le cas Barbey d’Aurevilly, Presses de l’université Gakushûin, 1988
Le dernier romantique – L’univers romanesque de Barbey d’Aurevilly, Editions Chûô-
    Kôron, 1992
Les Auteurs du cinéma ― de Rivette à Hawkes, Heibonsha, 1994
Devenons romanciers ! , Métalogue, 1995 ; repris sous le titre Anatomie du roman,
    Chikuma-Bunko, 2002
Devenons romanciers ! 2, Métalogue, 2001 ; repris sous le titre Devenons romanciers !,
    Chikuma-Bunko, 2006
Guide de lecture ― Cours de technique à partir des grands auteurs, Editions Asahi, 2000 ;
    Chûô-Bunko, 2003
Clint Eastwood ― Celui qui fit renaître le cinéma américain, Editions Asahi, 2001 ;
    Chikuma-Bunko, 2007
Contre-histoire de la littérature moderne, Bungei-Shunshû, 2002 ; Chûô-Bunko, 2007
Invitation à l’histoire du cinéma français, Shûeisha, 2003
Les Plaisirs secrets de Chûjô Shôhei, Editions Seiryû, 2003
Tu lis, tu meurs ! 101 mangas incontournables, Bungei-Shunshû, 2003
Chûjô-la-fine-lame, spapapapan !, Editions Seiryû, 2003
Chûjô Shôhei ne vit que deux fois, Editions Seiryû, 2004
Le Jour où mourut Mishima Yukio, (édit.), Editions Jitsugyô-no-Nippon, 2005
Le Jour où mourut Mishima Yukio, suite, Editions Jitsugyô-no-Nippon, 2005
La juste introduction au jazz, Shunfûsha, 2005
Edition définitive ! 200 films du cinéma français, Editions Seiryû, 2010
 
■Traductions
Au bonheur des ogres de Daniel Pennac, Hakusuisha, 1995 ; Hakusuisha u-book, 2000
Le Très-bas de Christian Bobin, Heibonsha, 1995
Les Deux Magots: chronique d'un café littéraire d'Arnaud Hofmarcher, Bunkamura, 1995
Tout disparaît d’André Pieyre de Mandiargue, Hakusuisha, 1996 ; Hakusuisha u-book, 2002
La carrière musicale de Gil Evans de Roland Cuny, Komichi-shobô, 1996
La Position du tireur couché, de Jean-Patrick Manchette, Gakken, 1997
Fitzgerald à trois heures du matin de Roger Grenier, Hakusuisha, 1999
Les Diaboliques de Jules Barbey d’Aurevilly, Chikuma-Bunko, 2005
Bouquet bonheurde Stéphane Blanquet, Paroles-sya, 2005
Madame Edwarda / Histoire de l’œil de Georges Bataille, Kôbunsha, collection « Classiques
     du monde entier », 2006
A la recherche du temps perdu:Combray de Marcel Proust, adaptation et dessins de
     Stéphane Heuet, Byakuya-shobô, 2007
Le Diable au corps de Raymond Radiguet, Kôbunsha, collection « Classiques du monde
     entier », 2008
A la recherche du temps perdu:A l'ombre des jeunes filles en fleures, volume I de Marcel
     Proust, adaptation et dessins de Stéphane Heuet, Byakuya-shobô, 2008
Ô dingos, ô chateaux de Jean-Patrick Manchette, Kôbunsha, collection « Classiques du
     monde entier », 2009
Contes cruels de Villiers de L’Isle-Adam, Nouvelles éditions Kawade, à paraître
Le Chevalier Des Touches, de Jules Barbey d’Aurevilly, Chikuma-Bunko, à paraître
 
■En collaboration
Dante Gabriel Rossetti de Langford (en collaboration avec Yamasaki Yôichirô), Misuzu-
    Shobô, 1990
Fellini sur Fellini de Costantini (en collaboration avec Chûjô Shiho), Kinema-Junpô-sha,
     1997
Alexandrie de Rondeau (en collaboration avec Chûjô Shiho), Bunkamura, 1999
Dictionnaire historique de Paris de Fierro (en collaboration avec Chûjô Shiho), Hakusuisha,
     2000
Roberto Zucco de Pascale Froment (en collaboration avec Chûjô Shiho), Editions Ôta, 2002
Les Enfants terribles de Jean Cocteau (en collaboration avec Chûjô Shiho), Kôbunsha,
     collection « Classiques du monde entier », 2007